top of page

Samhain et mamie Verveine


Nous retrouvons Olivia qui s'était endormie prés d'un arbre, une heure, un jour, un mois ? Qui peut le dire ?


En se réveillant elle regarda l'étrange carnet que Renard lui avait apporté et cette phrase mystérieuse : "quand yeux vert et tête rousse ne formerons qu'un, alors mes pages se remplirons de nouveau et Mabon laissera sa place".

Mamie Verveine lui avait parlé de cette fête qui marque l'automne, Mabon. Une fête des récoltes pour ce préparer à l'hiver à venir. Tout en pensant à ce que sa grand mère lui avait enseigner de cette période de l'année, elle se sentit de plus en plus légère, comme si elle avait enlevé un poids trop lourd à porter. Elle comprit alors qu'en pénétrant dans cette étrange forêt elle avait laissé derrière elle tout ce qui l'encombre : ses peurs surtout, peur de ne pas être capable, peur de s'affirmer, d'assumer sa magie, ses particularités.

Grand mère lui disait : "Regardes tout ce que tu as appris cette année, tu peux être fière, manges les fruits de ta récoltes". Elle n'avait pas compris sur le coup. Mais avec Renard qui l'avait guidé dans cette abondance d'automne, dans la cueillette de champignons et de châtaignes, dans la danse avec le petit peuple, dans cette fête avec la Terre, elle sus qu'elle avait compris le sens de Mabon .

C'est là que les pages du carnet se sont remplies d'images de toutes ces belles récoltes intérieures comme extérieures. Le carnet était désormais plein, il était beau et en le feuilletant elle se sentit nourrie de toutes ses expériences.

Puis Renard la pria de le suivre plus profondément dans la forêt.

Olivia était inquiète, mamie Verveine n'allait pas être très contente, il se faisait tard et elle était fatiguée, mais elle se sentait attirée par la brume au loin, par cette odeur de sucre et de mousse qui ne la quitte pas, comme dans la cuisine de Grand mère. Renard était toujours à ses cotés, il était calme ce qui apaisa Olivia,

-"'Sais tu quel jour nous sommes? "

-"..."

-"Nous sommes le 31 octobre, Olivia nous sommes le jour de Samhain. Tu as découvert les secrets de cette partie de la forêt, il est temps pour moi de te dire au revoir et de te laisser retrouver ton chemin seule."

-"Mais comment ? Tout est brumeux, tout est effrayant, mes jambes me font mal et je commence à avoir froid"

-"Ai confiance en la magie de Samhain, est confiance en ce qui vit en toi"

-"Merci Renard"

Olivia marcha donc au travers de cette forêt, de temps en temps elle se retournait, elle pensait que Renard l'a suivait de loin, mais il n'en était rien, Renard était déjà bien loin. Elle qui avait été si bien dans la forêt de l'automne éternel se sentait ici comme pris de vertige. Elle luttait contre ça, jusqu'à ce qu'elle s'écoute enfin. A quoi bon marcher sans s'arrêter, à quoi bon lutter contre le vent froid et la fatigue. Après tout Renard lui avait dit de faire confiance en ce qui vit en elle. Elle s'assailli au milieu du chemin, entouré des arbres aux feuillages de feu, entouré de la brume qui venait lui chatouiller le nez, les mains posées sur la terre, les cheveux au vent. Elle ressentit toute la forêt passée en elle, et de nouveau la légèreté, comme prés du grand arbre. Ses pensées la fis se poser une question : De quoi ai-je besoin ?

C'est là qu'elle entendit une voix familière, une toute petite voix reconnaissable entre toutes, c'était Mamie Verveine. Comment avait elle pu la retrouver dans tout se brouillard avec sa canne et son arthrose. Sa grand-mère s'approcha d'elle et la prise dans ses bras, elle la berça comme on berce un enfant. Elle lui dit de lâchez prise, que tout irai bien maintenant.

-"De quoi as tu besoin de ma petite Live ?"

-"De toi"

-"Es-tu sûr ?"

Mamie Verveine resserra son étreinte, et par ce geste elle fit dons à Olivia de toute la bonté de son âme, de tout ses enseignements, de ses qualités et celles de ces ancêtres, de ces femmes qui l'on précédées. Elle laissa passer son énergie et sa magie. Un cadeau en ce jour de Samhain.

-"Tu n'as plus besoin de moi belle Liv, tu as tout en toi pour avancer. Je t'es transmis et tu transmettra par la suite. N'oublie jamais de t'écouter, écoute ta magie, écoute tes besoins et ton cœur. Ecoute l'univers"

Olivia est pleine de gratitude, comme enveloppée d'amour et de force. Alors elle su. Elle su que c'était la dernière fois qu'elle reverrai sa grand mère. Elle comprit quand rentrant chez elle la maison serait vide, mais elle eu un sourire, un magnifique sourire de reconnaissance pour les cadeaux que Mamie Verveine venait de lui faire.

-"Je n'oublierai pas de puiser en moi tout tes enseignements et de venir t'honorer ici même chaque année. Au revoir Mamie, et merci"

C'est le cœur plein d'amour qu'Olivia se leva regardant sa grand mère partir avec la brume.

Elle se souviendrait pour toujours de cet automne magique et des secrets de cette forêt, de la bienveillance de Renard et des cadeaux de sa grand-mère.


Elle rentra chez elle, retrouva les plantes accrochées, les grimoires, le chat paresseux et l'odeur de sucre et de mousse qu'elle aimait tant.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page